Serge Paugam
 
PUF - Collection Le Lien Social


Collection dirigée par Serge Paugam (83 ouvrages)
François Simiand

Critique sociologique de l'économie


Textes présentés par Jean-Christophe Marcel et Philippe Steiner

La sociologie économique connaît à l'heure actuelle un vif regain d'intérêt. Avec la place grandissante de l'activité économique dans le monde contemporain, avec le rôle de plus en plus grand du discours économique dans les prises de décision et les débats publics, il est bon que le sociologue rappelle que les faits économiques sont des faits sociaux et qu'il étudie précisément comment les relations sociales interviennent à côté de l'interrêt personnel dans le cours de l'activité économique.

François Simiand (1873-1935) a été le maître d'œuvre de la socilogie économique dans l'école durkheimienne. Les textes réunis dans ce volume (La méthode positive en science économique, 1912 et la postface au grand ouvrage Le salaire, l'évolution sociale et la monnaie, 1932) sont exemplaires de sa critique sociologique de l'économie. Fondée sur une connaissance approfondie de l'économie politique, sa critique sociologique met en garde contre la démarche qui isole celle-ci des autres sciences sociales et néglige le caractère social du fait économique. La critique passe aussi par la construclion de théories alternatives.

Le présent volume contient le brillant essai sur la monnaie (La monnaie, réalité sociale, 1934) dans lequel Simiand montre comment cet objet économique central est redevable d'une analyse sociologique en termes de confiance et de foi, en prenant appui sur les acquis de la sociologie de la religion et de la sociologie de la connaissance.

Ce volume permet de prendre connaissance de la vigueur et la pertinence de la sociologie économique durkheimienne et de la tradition française de critique de l'économie politique qui d'Auguste Comte à Pierre Bourdieu, passe par Emile Durkheim, Marcel Mauss et François Simiand.


Jean-Christophe Marcel est maître de conférences à l'Université de Paris IV-Sorbonne et chercheur au GEMAS (Université Paris IV-EHESS).
Il a publié Le durkheimisme dans l'entre-deux guerres, Paris, PUF, 2001.

Philippe Steiner est professeur de sociologie (Université de Lille III) et chercheur à l'IRISES (Université de Paris IX-Dauphine). Il a récemment publié L'école durkheimienne et l'économie. Sociologie, religion et connaissance, Genève, Droz, 2005.



Date de parution : septembre 2006
352 pages
© 2017 - Serge Paugam - Tous droits réservés - mentions légales