Serge Paugam
 

Thèses dirigées par Serge Paugam




Nicolas Pinet

La politique au-delà de la vie politique. Pratiques et représentations de la citoyenneté chez les jeunes adultes à Santiago du Chili, New York et Paris


Composition du jury :

Vincenzo Cicchelli, Maître de conférences en sociologie à l’Université Paris Descartes
Yves Déloye, Professeur de science politique à Sciences Po Bordeaux
Denis Merklen, Maître de conférences en sociologie à l’Université Paris Diderot
Anne Muxel, Directrice de recherche en science politique au CNRS
Serge Paugam, Directeur d’études à l’EHESS, Directeur de recherche en sociologie au CNRS
Dominique Schnapper, Directrice d’études à l’EHESS

Thèse soutenue à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales


Date de soutenance : 08/11/2010

Mention : Très honorable avec les félicitations du jury

Résumé :

L’enquête a procédé en trois temps. Une généalogie des notions connexes d’individu et de citoyenneté modernes met en évidence l’arrière-plan conceptuel commun aux trois pays de l’étude (modèle contractualiste). Sur ce fonds théorique commun, on montre ensuite, à partir de données agrégées, qu’il existe des variations nationales substantielles dans les manières de faire société (rapport aux inégalités, conceptions de la citoyenneté et répertoires d’actions politiques). Ces différences, analysées en termes de cultures politiques nationales, sont typifiées en faisant référence aux grands courants de la pensée politique. La culture politique états-unienne apparaît ainsi comme plus nettement libérale, par opposition à une culture politique française plus républicaine – le Chili occupant une position intermédiaire associant un fort héritage républicain à une influence marquée de la pensée libérale depuis les années 1970.

Sur cette toile de fond, l’analyse des entretiens approfondis réalisés avec des jeunes adultes de Santiago du Chili, New York et Paris, montre que les conceptions de la citoyenneté les plus revendiquées par les personnes interrogées prennent sens non en opposition avec la figure de l’individu, mais en lien avec elle, les idéaux de transformation sociale et d’épanouissement individuel allant souvent de pair dans les discours (logique circulaire).

Il apparaît ensuite que, pour ces jeunes adultes, l’espace de la politique excède largement ce que l’on appelle communément la vie politique. Deux tiers des personnes interrogées revendiquent ainsi des actions qu’elles qualifient de politiques alors même qu’elles sont sans rapport avec la sphère des gouvernants. Ces pratiques immédiates de la citoyenneté – par opposition aux pratiques de la citoyenneté qui visent à produire un changement social par une médiation de la sphère des gouvernants (pratiques médiates) – remettent en question la représentation d’une autonomisation de la politique comme pouvoir surplombant (repolitisation du social).



 Version imprimable | retour liste

© 2017 - Serge Paugam - Tous droits réservés - mentions légales