Serge Paugam
 

Thèses dirigées par Serge Paugam




Mirna Safi

Le devenir des immigrés en France. Barrières et inégalités


Composition du jury :

Richard Alba, State University of New York, Albany
Alain Chenu, Sciences-Po, Professeur des Universités à Sciences-Po
Denis Fougère , directeur de recherche au CNRS
François Héran, Directeur de l’Ined
Serge Paugam, directeur de recherche au CNRS
Dominique Schnapper, directrice d’études au CNRS

Thèse soutenue à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales

 


Date de soutenance : 16/05/2007

Mention : Très Honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité

Résumé :

Cette  thèse de doctorat présente comme objectif de combler, de moins partiellement le déficit théorique et empirique de la connaissance sociologique sur l’immigration en France. Elle s’intéresse au processus d’intégration des immigrés en exploitant des données issues des recensements, qui réunissent à la fois la richesse de la période d’observation (1968-1999) et des groupes d’immigrés (environ une dizaine), et confronte les analyses statistiques obtenues à partir de ces données à une littérature internationale sur les modes d’intégration des immigrés. Cette approche dont l’originalité réside dans le choix de traiter le processus d’intégration dans sa multidimensionalité, de creuser les questions de causalité entre ces dimensions et de mettre l’accent sur la multiplicité des acteurs qui y participent, apporte des avancées à la connaissance du parcours des immigrés et met en lumière les obstacles et les inégalités caractéristiques de ce dernier. L’ensemble des résultats révèlent une forme de stratification ethnique de la société qui apparaît cruciale que l'on traite de caractéristiques géographiques de distributions spatiales, de caractéristiques économiques de participation au marché du travail, de caractéristiques de la vie familiale ou encore d'accès à la nationalité. Elle répond également à la dialectique dominante dans les travaux sur l’intégration entre dimensions structurelles et dimensions culturelles de cette dernière. Les résultats obtenus invalident toute thèse d’un hiatus culturel entre les « nouveaux migrants » et la population native. C’est l’intégration structurelle qui semble problématique en France, notamment pour les groupes d’immigrés qui souffrent le plus de pratiques discriminatoires.

 Immigrants’ Destiny in France. Hindrances and Inequalities

Researches on immigration in France had fallen, both theoretically and empirically, well behind those undertaken in other countries, and particularly the USA. This thesis’ aim is to make some progress in this field by using longitudinal census data, over a long period of time (1968-199), covering about ten immigrants groups in France, and confronting empirical evidence with international theoretical advances on this subject. The research approach puts the stress on the multidimensionality of the assimilation process, investigates some causality issues between these dimensions and tries to take into account both the individual and the contextual levels in immigrants’ assimilation dynamics. Taken together, empirical evidence points out structural hindrances and inequalities that characterize immigrants’ life in France, revealing a sort of ethnic stratification denied for a long time in this country. These inequalities are described and measured in various fields; whether we consider participation in the labour market, spatial distribution, the naturalization process or inter-marriage patterns, great disparities are observed among immigrant groups referring to some underlying mechanisms of discrimination. This thesis is also concerned with the scientific controversy between cultural and structural assimilation, and more generally, assimilationist and pluralist positions. Evidence in this regard invalidates any hypothesis of a cultural gap between the new immigrants and natives. It is structural assimilation that seems to be at stake in France, particularly for groups who suffer mostly from discriminations.



 Version imprimable | retour liste

© 2017 - Serge Paugam - Tous droits réservés - mentions légales