Serge Paugam
 

Thèses dirigées par Serge Paugam




Mathilde Caro

Proximité spatiale et distance sociale ? Une étude des rues Saint-Denis et Montorgueil dans le 2e arrondissement de Paris.




Résumé :

A quelques mètres l’une de l’autre, la rue Saint-Denis et la rue Montorgueil donnent à voir deux univers socialement et symboliquement différenciés. Si la première se distingue par une série de commerces du sexe, de petits commerces de tissus et de restauration rapide entre quelques locaux vacants parfois délabrés et la présence visible de prostituées ; la seconde apparaît quant à elle comme un marché à ciel ouvert grouillant de citadins, occupant des terrasses bondées et des commerces de bouches réputés aux vitrines dorées. Dans ce périmètre rapproché, deux univers sociaux distincts semblent coexister : la rue Saint-Denis renverrait à un univers de la déviance tandis que la rue Montorgueil serait associée à un lieu marqué par une forme d’embourgeoisement. C’est du moins cette configuration urbaine si particulière qui a fait émerger l’énigme sociologique à l’origine de cette thèse : comment deux rues si proches spatialement peuvent-elles apparaître comme deux univers si différenciés ?

Situées au cœur de Paris, les rues étudiées s’inscrivent dans un contexte et un espace urbain de centre ville, à la fois chargé d’histoire mais aussi en pleine recomposition. Le quartier Saint-Denis Montorgueil a évolué de manière significative, au gré des politiques de réhabilitation menées à l’échelle de la ville et de l’arrondissement, portées par l’installation de citadins aisés et de commerces à destination des catégories supérieures. Malgré cette transformation de l’espace urbain dont la rue Montorgueil est emblématique, la rue Saint-Denis apparaissait encore il y a peu en marge de ces dynamiques. Aujourd’hui touchée par un processus de « revalorisation » qui participe à l’atténuation de la ségrégation socio-spatiale avec la rue Montorgueil, la rue Saint-Denis conserve néanmoins certains héritages de son passé de quartier populaire et stigmates d’une rue controversée.

Cette enquête comparative, qualitative et ethnographique des rues Saint-Denis et Montorgueil a pour objectif d’étudier certaines dimensions du changement urbain, à savoir les tensions et luttes qui prennent place pour reconfigurer les frontières sociales et symboliques au sein d’un quartier, et participer à la formation de territoires sociaux. Cette approche vise à participer à la compréhension des points de friction autour desquelles se cristallisent les difficultés de la cohabitation au quotidien dans la métropole d’aujourd’hui.



 Version imprimable | retour liste

© 2017 - Serge Paugam - Tous droits réservés - mentions légales