Serge Paugam
 

Thèses dirigées par Serge Paugam




Elsa Carvalho

La construction de l’autonomie à l’épreuve de la crise. Analyse des liens et des échanges entre générations




Résumé :

Dans un contexte de « patrimonialisation » de l’économie et de généralisation des expériences de mobilités géographiques et professionnelles, comment se construit l’autonomie des jeunes adultes ? La « crise » est ici appréhendée dans un sens large du terme, comme une incertitude normative touchant aux cadres collectifs définissant le « passage à l’âge adulte » et comme contraintes objectives pesant sur l’accès au logement et à l’emploi stables des jeunes générations. Notre hypothèse principale est que cette crise exacerbe les tendances et les aspirations contradictoires qui façonnent l’expérience du « devenir adulte », entre l’aspiration à la fixation à la fois conjugale, géographique et professionnelle et l’aspiration à la mobilité et aux expérimentations, d’où dépendent également des ressources, des attentes et des projections à la fois sociales et familiales. Ainsi, à partir d’entretiens compréhensifs, longs et approfondis, cette thèse explore trois dimensions de la « construction de l’autonomie » en période de crise et d’incertitude des régimes de protection. La première a trait aux échanges économiques et symboliques entre générations. En tenant compte de la diversité des ressources dont disposent les individus et les familles, cette partie explore le sens et les ambivalences inhérentes aux dons intrafamiliaux, faits tout autant de désintérêts que de relations de pouvoir, du prolongement d’une « autorité morale » familiale que d’un « esprit de solidarité », de générosité que de sentiment de dettes et de redevabilité. La seconde dimension a trait à l’expérience temporelle et spatiale de l’autonomie. Nous distinguons une autonomie fondée sur un temps différé où prime la multiplicité des expériences faites de tâtonnements et de renoncements, ainsi que des anticipations projectives et « idéalistes de soi » ; d’une autonomie marquée par un temps cumulatif où prévaut la continuité, la fixité et le placement professionnel, mais aussi une forme d’empressement. L’une devant être conquise quand la seconde apparait davantage acquise. Enfin, la troisième partie explore la manière dont les individus construisent leur autonomie par les valeurs, en inversant, en se réappropriant ou en prolongeant celles transmises par les générations antérieures. Aussi, en croisant les apports de la psychologie et la sociologie, cette thèse entend explorer à partir de cas d’études concrets, les échanges matériels et symboliques entre générations, les ambivalences et les paradoxes qui façonnent l’expérience du « devenir adulte » en période d’incertitudes des régimes d’intégration. Enfin, la méthode d’enquête fondée sur l’analyse des entretiens biographiques entend explorer, dans le sillage de la sociologie compréhensive, les liens entre les expériences individuelles et les expériences collectives.  



 Version imprimable | retour liste

© 2018 - Serge Paugam - Tous droits réservés - mentions légales