Cet ouvrage repose sur une enquête réalisée auprès des publics en difficulté (pauvres, (...) ">
 
Serge Paugam
 

Ouvrages


Ouvrages de Serge Paugam ou publiés sous sa direction (19)Ouvrages traduits (9)Conférences et entretiens (3)

Des pauvres à la bibliothèque


Enquête au Centre Pompidou
Cet ouvrage repose sur une enquête réalisée auprès des publics en difficulté (pauvres, chômeurs, sans-abris…) qui fréquentent la Bibliothèque publique d’information du centre Georges Pompidou. L’accès au savoir et à la culture au sein de cet espace public est pour tous, sans restriction, sans distinction de classes ou de catégories. La bibliothèque du centre Pompidou est à la fois un espace de sociabilité et un espace d’apprentissage de la citoyenneté mais elle est aussi le théâtre de tensions plus ou moins fortes entre différents publics qui ne partagent pas forcément les mêmes aspirations, les mêmes goûts et les mêmes valeurs. Une hiérarchie s’instaure entre les usagers selon leur plus ou moins grande conformité aux pratiques jugées légitimes dans ce type de lieu public. Or, cette hiérarchie implicite est au fondement non seulement de la distinction entre les populations pauvres et celles qui le sont pas, mais aussi de la distinction entre les populations pauvres elles-mêmes. L’enquête à la base de cet ouvrage part de l’hypothèse que les publics en difficulté de la bibliothèque du Centre Pompidou peuvent être définis à partir des trois phases de processus de disqualification sociale : la fragilité, la dépendance et la rupture. De façon générale, la bibliothèque du Centre Pompidou est pour les pauvres un espace de constitution et de renforcement des liens sociaux. Elle permet réellement de conjurer la disqualification sociale.

Serge Paugam est sociologue, directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’EHESS. Il est Responsable de l'Equipe de recherches sur les inégalités sociales du Centre Maurice Halbwachs. Spécialiste de la pauvreté et du lien social, il est notamment l'auteur de La disqualification sociale (1991), Le salarié de la précarité (2000), Les Formes élémentaires de la pauvreté (2005), et Le lien social (2008).
Camila Giorgetti, est une sociologue. Rattachée à l’Équipe de recherche sur les inégalités sociales, elle dirige l’entreprise d’études sociologiques C&S-Cités et Sociétés. Spécailiste des SDF, elle est l'auteur, au Brésil, de Maradores de rua: uma questao social ? (2006) et Poder e Contrapoder. Imprensa e morador de rua em Sao Paulo e Paris (2007).
L'ouvrage a été réalisé avec la collaboration de Benoît Roullin, Ingrid Bejarano, Juliette Ferreyrolles et Léna Paugam.


Date de parution : Mars 2013
200 pages
© 2017 - Serge Paugam - Tous droits réservés - mentions légales